Rôle des matelots qualifiés

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Rôle des matelots qualifiés

Message  yarra le Mer 24 Juil 2013 - 19:03

Mathusalem a écrit:
yarra a écrit:Les quartiers maitres ,  ( au nombre de 7 ) étaient les timoniers du navires
Pour ce cas précis, je pense qu'il ne faut pas traduire "quarter master" par "quartier maître", mais par "maître de timonerie". De la même manière, l'emploi du terme "firemen" pour désigner les chauffeurs, a induit de nombreux traducteurs en erreur et c'est ainsi que dans certains ouvrages, le Titanic avait embarqué plus de 300 pompiers ! "Fireman" est un terme générique qui désigne le pompier, mais aussi plusieurs autres métiers en rapport avec le feu. Mieux vaut donc employer le mot "firefighter".

Je ne sais pas là , le seul maitre , est le bosco qui lui est maitre d'équipage , donc chef des timoniers et de tout le personnel pont ,( second maitre , quartier maitre et matelot ) il ne reçoit ses ordres et ne rend compte qu'au cdt en second . A l'intérieur de la passerelle il a donc des officiers et au moins deux timoniers appelés ici quarter master . Dans la marchande aujourd'hui, les timoniers sont " second maitre timonier " Quant à l’appellation de " fireman " je dirais que cela désignerait plutot les chauffeurs , l 'équipe de sécurité feu , ( pompier) l' appellation " firefighter " leur va mieux , c'est un fait .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 672
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle des matelots qualifiés

Message  Mathusalem le Mer 24 Juil 2013 - 19:14

yarra a écrit:Dans la marchande aujourd'hui, les timoniers sont  " second maitre timonier "
Je pense comme toi qu'il vaut mieux tout remettre en langage maritime moderne en essayant de surveiller ce que vont faire les traducteurs. Ce n'est pas toujours facile.

_________________
avatar
Mathusalem


Masculin
Age : 72
Messages : 5218
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle des matelots qualifiés

Message  yarra le Mer 24 Juil 2013 - 20:10

Gaillard d'Avant a écrit:Merci pour les précisions! Du coup, un matelot pouvait le rester toute sa vie, jusqu'à la retraite. En fait la confusion vient des grades de la marine marchande et de la marine militaire, tu dis que quartier-maître n'existe pas dans la marchande française, mais bien dans la royale (ça équivaut au grade de caporal-chef je crois).
Mais alors, pour le cas de la White Star, les quatermasters avaient-ils une autorité quelconque sur les matelots du fait de leur grade plus élevé (si on peut appeler cela un grade). Et quelles étaient les conditions requises pour être barreur? de la force dans les bras (c'est dur, de barrer?)? , de bons réflexes?

Dans la marchande , on ne peut pas dire que se sont des grades , mais plutôt un barème d'avancement , de matelot 4 em catégorie le fait de passer second maitre timonier , te fais passer à la 7 em sur 12 possible , c'est pas mal ( une catégorie tous les dix ans normalement ) . Pour l'équivalence marine armée de terre , quartier maitre / caporal quartier maitre chef / caporal chef second maitre / sergent ....................sauf pour les majors ,c'est équivalent ,ne faisant plus vraiment parti des officiers mariniers supérieur , mais du corps des majors .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 672
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rôle des matelots qualifiés

Message  LittleTony87 le Dim 1 Juil 2018 - 17:33

Le livre de Günter Bäbler dont j'ai parlé dans un autre sujet contient énormément de précisions sur des questions que nous nous posions ici. La première : pourquoi les quartiers-maîtres étaient nommés ainsi et non timoniers (car un mot anglais pourrait avoir ce sens !) ? La raison est très simple : il s'agissait surtout de spécifier qu'ils étaient d'un grade supérieur aux matelots classiques et matelots qualifiés : leur paie était légèrement plus élevée (5£ et 5 shillings au lieu de 5£). Cette distinction ne s'appliquait que sur les plus gros navires de la compagnie. Sur les plus petits, la barre était tenue par des matelots qualifiés, tout simplement. C'est pour cela que contrairement à ce qui se disait plus haut, on ne peut pas traduire "quartier-maître" par "timonier" ou "homme de barre" : leur titre tel qu'indiqué dans les listes ne désignait pas ce qu'ils faisaient, mais leur grade.

Et les matelots, alors ? Nous avons 29 matelots qualifiés et deux matelots, tous payés pareil (les deux matelots étant donc juste à considérer comme encore en formation), auxquels il faut ajouter Nichols et Haynes, le bosco (boatswain) et son assistant, qui les supervisent. Les matelots, comme les quartiers-maîtres et les officiers junior, avaient une routine de quatre heures de travail et quatre de repos. Je simplifie, car en réalité, un créneau de 2 heures s'intercalait chaque jour pour créer un décalage et éviter que les mêmes aient toujours les heures les moins agréables. Bref, 4 heures de travail et 4 heures de repos, ça implique deux groupes. Que par convention, on appelait "port watch" et "starboard watch" (quart de bâbord et quart de tribord). C'était aussi valable pour les officiers junior et les quartiers-maîtres. À priori, 13 marins étaient affectés à la veille de bâbord sous la direction de Nichols, et 12 à celle de tribord sous la direction de Haynes.

À ces deux groupes s'ajoutaient sept marins affectés aux "days hands" (groupes de jour). Contrairement aux autres, ils ne travaillaient que la journée (mais en continu) et devaient faire le ménage sur le pont qui leur était attribué (briquer les sols, astiquer les parties en cuivre, les chaises de pont...). Quant aux autres, ils faisaient des travaux de maintenance à bord.

Mais, si vous m'avez suivi, vous pouvez vous poser deux questions.
1. Pourquoi y avait-il 13 marins à la veille de bâbord, et 12 à tribord ?
2. 7 days hand + 13 quarts bâbord + 12 quarts tribord = 32 marins. Hors, on a vu qu'il y avait 29 matelots qualifiés, et deux non qualifiés. Donc 31. Il en manque un.

Eh bien ce sont des questions très pertinentes auxquelles je vais répondre (puisque je les ai moi-même posées !) :
1. Il est probable que Nichols, théoriquement chargé de ce quart, avait des tâches bien plus larges et ne pouvait être en permanence là. Du coup, il est probable qu'un des matelots de ce quart, sans en avoir le titre, faisait fonction d'assistant. Probablement quelqu'un qui se formait pour, à terme, devenir formellement "boatswain mate" sur un autre navire.
2. Celui qui manque, c'est Humphreys, un mystérieux quartier maître. Eh oui : les quartiers-maîtres fonctionnaient par roulement de trois (deux sur la passerelle, se relayant à la barre, et un sur la passerelle de poupe). 2x3, ça fait 6 et pourtant, 7 quartiers-maîtres sont inscrits. On pense que Humphreys était ce gars en trop, qui du coup était affecté à des tâches de matelot classique, tout en touchant son salaire. Quant à savoir pourquoi cette étrangeté... Mystère. Mais avant ça, Humphreys avait déjà servi de "7e homme" sur l'Olympic, donc ce n'était pas une exception.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6185
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum