Effondrement des cheminées

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Effondrement des cheminées

Message  LittleTony87 le Lun 27 Juin 2011 - 13:38

Vincent D.Setruk a écrit:
LittleTony87 a écrit:Le mât avant, vu sa position sur l'épave, c'est la vitesse prise par la partie avant qui l'a fait tomber au sol ou le choc. Le mât arrière a du valser pendant la cassure ou l'explosion de la poupe.

Le mat arrière était toujours là quand la poupe s'est enfoncée à la verticale.
Ca personne ne peut le dire : les témoins ont déjà du mal à se mettre d'accord pour savoir si le navire s'est brisé en deux, donc que le mat ou les cheminées arrières soient restées en place... Mystère : tout ce qu'on sait, c'est que le mat n'est plus en place aujourd'hui. Mais personne n'a pris de notes précises de ce qui s'est passé dans les derniers instants du naufrage. Et pour cause, ils avaient mieux à faire (survivre par exemple rire )
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des cheminées

Message  Nicomurgia le Dim 4 Nov 2012 - 22:06

Sauf que, Tony, comme tu le sais, certains passagers ont, il me semble vu une lumière depuis les canots, alors que le paquebot était à la verticale. Cette lumière était probablement celle de la lampe à pétrole du mât arrière, puisqu'il n'y avait à ce moment plus d'électricité à bord. Si toutefois cette histoire est vraie.

Sinon, il me semble que les témoignages de Jack Thayer font allusion à la chute de la deuxième cheminée. Jack Thayer était juste devant le gymnase avec Milton Long, il attendait pour sauter, et je crois qu'il a failli être écrasé par la deuxième cheminée qui s'est abattue sur tribord dans une gerbe d'étincelles, une fraction de seconde avant que le navire ne se brise en deux. Je ne suis plus sûr cependant, il faudrait que je vérifie.

Dans tous les cas, les études menées sur l'épave semblent montrer que la cheminée n°2 est tombée en surface comme la n°1, pour les mêmes raisons (différence de pression) et qu'elle se serait écrasée sur elle-même avant de tomber légèrement sur tribord. Sa chute a fragilisé le toit du gymnase, qui s'est finalement effondré aujourd'hui.
avatar
Nicomurgia


Masculin
Age : 25
Messages : 771
Inscrit le : 28/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Effondrement des cheminées

Message  PhilC le Mer 23 Déc 2015 - 19:48

Jack Thayer parle bien de la chutte de la deuxième cheminée. On peut supposer une erreur de sa part, mais il me semble également qu'Emily Ryerson a parlé de la chute des deux premières cheminées.

Tragique ironie digne de l'imagination, comme s'il s'agissait de la pensée d'un artiste posant un drame sur toile par un coup de pinceau: par mer calme, le Titan devant dominer la mer puisqu'il est considéré comme insubmersible, est anéanti comme par la caresse d'un raclement de cette eau figée que constitue un iceberg, et dans sa perte, comme s'il avait été happé par des bras gigantesques, le Titan se disloque de ses cheminées qui pourtant symbolisaient une puissance technicienne. Et pour mettre fin à toutes les prétentions d'un Titan comme par un point d'exclamation, le Titanic se brisa en deux. Ce Titan des mer n'était finalement qu'un jouet qui pouvait être démantelé par un calme soupir des éléments.
avatar
PhilC


Masculin
Age : 39
Messages : 1047
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

http://titaniccyberweb.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum