Le naufrage du Titan

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Ronon62 le Jeu 22 Avr 2010 - 17:49

LittleTony87 a écrit:Ce qui m'étonne le plus, c'est la collision avec un iceberg : ça, s'est très rare dans la marine, et en tout cas très peu mortel.

Quand Robertson a écrit son livre, il a fallu qu'il trouve quelque chose pouvant couler un navire d'une telle taille. Et il n'y a que très peu d'éléments. Une collision avec un autre navire ? Oui, mais comme c'est écrit dans le livre, le Titan aurait littéralement coupé le navire en deux sans subir de lourds dégâts. Des récifs ? Oui, mais un transatlantique ne navigue qu'en Atlantique ou les récifs sont très rares. Il ne restait plus que l'iceberg.
avatar
Ronon62


Masculin
Age : 24
Messages : 1405
Inscrit le : 31/08/2008
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Michael Sparrow le Jeu 22 Avr 2010 - 17:50

HA oui , faut que j'achète ce livre .
avatar
Michael Sparrow


Masculin
Age : 25
Messages : 829
Inscrit le : 26/05/2009
Localisation : sur le titanic

http://k2000.olympe-network.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  LittleTony87 le Jeu 22 Avr 2010 - 18:08

Ronon62 a écrit:
LittleTony87 a écrit:Ce qui m'étonne le plus, c'est la collision avec un iceberg : ça, s'est très rare dans la marine, et en tout cas très peu mortel.

Quand Robertson a écrit son livre, il a fallu qu'il trouve quelque chose pouvant couler un navire d'une telle taille. Et il n'y a que très peu d'éléments. Une collision avec un autre navire ? Oui, mais comme c'est écrit dans le livre, le Titan aurait littéralement coupé le navire en deux sans subir de lourds dégâts. Des récifs ? Oui, mais un transatlantique ne navigue qu'en Atlantique ou les récifs sont très rares. Il ne restait plus que l'iceberg.
Il faut aussi dire que les collisions avec un iceberg ont un petit côté plus romanesque : la nature qui reprend ses droits, etc. Très symbolique. Ce n'est pas la même chose dans une collision entre navires. C'est d'ailleurs surement en partie pour cela que l'on ne parle que très peu du naufrage de l'Empress of Ireland.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le naufrage du Titan

Message  titanic white star line le Lun 5 Juil 2010 - 23:20

Voici un livre de Morgan Robertson, que certains doivent connaitre, que j'ai découvert il n'y a pas longtemps et qui raconte les derniers jours d'un paquebot de l'année 1898 nommé Titan. Il fut publié en 1898 mais il ne connut le succès qu'en 1912, l'année du naufrage du "paquebot des rêves" à cause de certaines ressemblances ... choquantes.

titanic white star line


Messages : 1
Inscrit le : 05/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Chris09 le Mar 6 Juil 2010 - 1:03

Ce livre fut une véritable prédiction de ce qui allait réellement se passer quelques années plus tard... encore un fait qui "mystifie" encore plus le Titanic...
avatar
Chris09


Masculin
Age : 42
Messages : 98
Inscrit le : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Lily le Dim 30 Jan 2011 - 21:00

L'auteur du livre Le naufrage du Titan a prédit en quelque sorte la catastrophe du Titanic mais je pense qu'il a fait dans le but de prévenir l'opinion public du danger des trop grandes avancées industrielles par rapport a la désuétude des lois maritimes des paquebots et de leur sécurité en mer. Pour exemple, la manière qui indique comment utiliser les gouvernails en 1912 était en quelque sorte périmée parce qu'avec les nouveaux paquebots géants que représentaient l'olympic, le Titanic, le Mauretania et j'en passe utilisaient une nouvelle technologie. Si la France a changé sa législation en matière de navigation en 1916, la Grande Bretagne ne l'a fait qu'en 1933.
Morgan Robertson en bon marin s'est sans doute aperçu du décalage entre les lois maritimes en vigueur et les paquebots modernes. Le fait que son paquebot s'appelle Titan et qu'il y aient tant de coincidence avec le Titanic de la White Star Line et meme le Gigantic n'est que le produit de son imagination et 'il ne serait pas attendu que tant de détail de la trégédie du Titanic viennent se coller a son roman. Et puis, ça aurait pu etre très bien le Mauretania ou L'olympic qui aurait pu etre a la place du Titanic cette nuit la.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  LittleTony87 le Dim 30 Jan 2011 - 21:08

On prend surtout soin d'appuyer les similitudes en oubliant de parler des grosses différences. Si je me souviens bien, le Titan passe sur l'iceberg et chavire, quelque chose dans ce goût là. Sans parler de la suite où le héros affronte et tue un ours polaire au canif. rire

Après, effectivement Robertson était un bon marin et pouvait anticiper les évolutions que connaitrait la marine. Qu'il parle de compartiments étanches et du manque de canots n'est pas étonnant. D'ailleurs, il s'est trompé sur un point : son Titan continue à utiliser vapeur et voiles, système qui était abandonné depuis déjà des années lorsque le Titanic coule.

Il en est de même pour l'histoire écrite par Stead : que l'histoire se passe à bord du Majestic avec comme commandant E.J. Smith n'avait rien d'étonnant : il a pris le navire le plus célèbre de l'époque et le marin qui allait avec. Après il n'en reste pas moins que la coïncidence entre tous ces faits est troublante ; mais pris séparément, ils restent tout à fait explicables. Comme le naufrage du Titanic en somme : chaque cause pris séparément est banale et innocente, mais tout combiné conduit à un des plus grands naufrages de l'histoire.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Lily le Dim 30 Jan 2011 - 21:28

Le Titanic avait en somme tous les défauts de son époque et cela malgré des qualités et les nouvelles technologies qu'il offrait comme un service régulier de la TSF et j'en passe mais cela n'a pas suffit a le sauver. La tragédie du Titanic marque sans doute la prise de conscience du danger d'une industrialisation non adaptée a l'évolution de la société pour une époque. Le naufrage du paquebot légendaire que représentait le Titanic a été une des toutes premières catastrophes mondiales majeures et qui a permit de faire avancer les choses sur le plan international et cella malgré les 14 ou 15 longues années avant que ttes les précautions ennoncées par les commissions d'enquète n'aient été dictées pour la sécurité et le transport des passagers.
Le Titan de Robertson a très vite été assimilé avec le Titanic de la White Star Line par la presse de l'époque. Pour preuve, Futility plus tard renommé the wreck of the Titan qui était sortit sans faire de grande vague a été réédité en 1912 et a connu un succès sans précedent. Robertson était un visionnaire tt comme William Thomas Stead qui est mort sur le Titanic.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

La naufrage du Titan

Message  Lily le Jeu 26 Avr 2012 - 14:19

Tout le monde a au moins entendu parler de ce livre écrit en 1898 par Morgan Robertson. D'abord paru sous le nom de "Futility", la nouvelle de Robertson est réapparue sous le titre "Le naufrage du Titan". Je viens de finir de lire le livre et croyez-moi, il n'y a presque rien de commun entre la naufrage du Titanic et celui du Titan, navire fictif. Le héros, John Rowland est un marin ivre et malheureux qui essai de survivre sur un iceberg avec une petite fille qu'il a sauvé du naufrage du Titan en espérant retrouver la mère de la petite qui fut son premier amour. Les quelques points de comparaison avec le naufrage sont les caractéristiques du Titan par rapport à celle du Titanic, les magouilles des assureurs, l'engouement de la presse pour le naufrage du Titan et l’héroïsme du héros. Mais ces éléments ne constituent qu'une minorité de l'histoire de la nouvelle de Robertson encore une fois.

La nouvelle se lit assez facilement et rapidement. Et par ailleurs, l'histoire du héros est assez entrainante pour le lecteur car il y a une part de mystère dans la trame de l'histoire et surtout l'histoire d'amour.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Denis le Jeu 26 Avr 2012 - 19:33

Lily a écrit: Les quelques points de comparaison avec le naufrage sont les caractéristiques du Titan par rapport à celle du Titanic, les magouilles des assureurs, l'engouement de la presse pour le naufrage du Titan et l’héroïsme du héros. Mais ces éléments ne constituent qu'une minorité de l'histoire de la nouvelle de Robertson encore une fois.

Effectivement, c'est l'imaginaire populaire qui s'est enflammé après le naufrage du Titanic, en qualifiant immédiatement "Futility" comme étant une nouvelle visionaire de ce qui allait se produire 14 ans après sa parution. En fait, c'est surtout l'accident contre l'iceberg qui a été retenu par les foules et les dimensions presqu'identiques. Tout le reste de l'oeuvre, est come tu l'a dit, aux antipodes de l'histoire du titanic.

Il faut aussi dire que "Futility", à l'époque de sa sortie, est passé très inaperçu dans le monde littéraire. Le succès n'est venu qu'après avril 1912. Morgan Robertson peut dire merci au Titanic. Son nom est passé à la postérité grace au Titanic.

A.T
avatar
Denis


Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  LittleTony87 le Jeu 26 Avr 2012 - 22:21

Je ne l'ai pas encore lu en entier, mais je ne peux que plussoyer. Pour ce que j'en ai lu, on est très loin de l'histoire du Titanic : le Titan qui monte sur l'iceberg et chavire... rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Lily le Ven 27 Avr 2012 - 0:53

Andrews_Thomas a écrit:
Lily a écrit: Les quelques points de comparaison avec le naufrage sont les caractéristiques du Titan par rapport à celle du Titanic, les magouilles des assureurs, l'engouement de la presse pour le naufrage du Titan et l’héroïsme du héros. Mais ces éléments ne constituent qu'une minorité de l'histoire de la nouvelle de Robertson encore une fois.

Effectivement, c'est l'imaginaire populaire qui s'est enflammé après le naufrage du Titanic, en qualifiant immédiatement "Futility" comme étant une nouvelle visionaire de ce qui allait se produire 14 ans après sa parution. En fait, c'est surtout l'accident contre l'iceberg qui a été retenu par les foules et les dimensions presqu'identiques. Tout le reste de l'oeuvre, est come tu l'a dit, aux antipodes de l'histoire du titanic.

Il faut aussi dire que "Futility", à l'époque de sa sortie, est passé très inaperçu dans le monde littéraire. Le succès n'est venu qu'après avril 1912. Morgan Robertson peut dire merci au Titanic. Son nom est passé à la postérité grace au Titanic.

A.T

Et encore l'iceberg a part sa présence, n'est pas la cause première du naufrage du Titan (dans la nouvelle, il s'agit de la vitesse et du brouillard conjugué à l'état de ce pauvre John Rowland drogué). En fait la partie de l'iceberg avec l'ours, la petite Myra et le reste de l'épave du Titan ne fait pas du tout penser au naufrage du Titan. Quand j'ai lu la nouvelle, le naufrage m'est apparu secondaire par rapport à l'histoire d'amour entre John et la mère de Myra. Au final, on ne peut pas dire que la naufrage du Titan est de points communs saisissants avec le naufrage du Titanic.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  flavien le Ven 27 Avr 2012 - 10:31

Il n'y a en effet que peu de point comment entre le Titan et le Titanic, si ce n'est le nom du navire et l'Iceberg.
Seulement les hommes aiment voir des symboles et des prémonitions là où il n'y en a pas, d'où le succès de cet ouvrage (au demeurant distrayant) après le naufrage du Titanic
avatar
flavien


Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  LittleTony87 le Jeu 12 Juil 2012 - 13:21

Eh bien je suis en train de lire le livre, et je ne peux que plussoyer Lily, voir même aller encore plus loin que vous. Ce livre n'a rien de visionnaire. On voit fleurir par ci par là (y compris dans l'édition française du livre d'ailleurs) un tableau visant à indiquer les similitudes entre le Titan et le Titanic. Alors oui, il était sur la ligne de l'Atlantique Nord (en même temps, il allait pas rencontrer d'icebergs en croisière dans les Caraïbes !), oui, le naufrage se passe en avril à cause d'un iceberg, et oui, le nom patati patata. Enfin en même temps, quand vous lancez le plus grand navire du monde, Titan, ça pète. Vous allez pas l'appeler P'tit Père ! rire On oublie de dire que, parmi les autres "similitudes", le Titan a des voiles, une équipe de pompiers qui parade en grand uniforme, un théâtre... Oh, et puis c'était le paquebot le plus rapide de son temps, capable de faire la traversée en cinq jours. Le Titanic la faisait en sept et était loin du record.

D'ailleurs, les gens qui parlent du livre sans l'avoir lu disent souvent que le but de Robertson était d'attirer l'attention sur le manque de canots. Faux ! Il en parle très peu, et de toute façon, le Titan coule tellement vite qu'on a pas le temps de les mettre à l'eau. Pour tout vous dire, le naufrage dure deux pages, assez confuses d'ailleurs ; mais en gros, le bateau... monte sur l'iceberg... puis chavire... puis bah le récit est confus, un coup il coule, un coup il est à flot... Quant au héros, il saute sur l'iceberg. Morgan Robertson n'a pas anticipé le naufrage du Titanic ; il a scénarisé le sketch des Minikeums ! rire Et je vous épargne les morceaux de bravoure, genre l'ours tué d'un coup de couteau et le héros qui survit sans mal à un bras déchiqueté et toutes ses côtes cassées. Les tentatives des méchants pour l'empoisonner sont aussi risibles : l'auteur ne sait pas créer de suspense, et la péripétie se résout en quelques lignes : "Le méchant avait empoisonné sa tasse, mais quelqu'un lui a piqué sa tasse et il a bu dans une autre". Non. Franchement, Le Naufrage du Titan... on comprend qu'il ait pas marché à l'époque ! rire

Remarquez, tout Titanicophile devrait le lire : ça nous éviterait de propager cette légende sur "le mec qui avait raconté le naufrage avant qu'il survienne" ! livre
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le naufrage du Titan

Message  Tiphaine le Jeu 12 Juil 2012 - 13:45

LittleTony87 a écrit: il a scénarisé le sketch des Minikeums ! rire

C'est le premier truc auquel j'ai pensé en lisant ton résumé. rire
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4808
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum