Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le percuter de plein fouet ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Denis



Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Ven 13 Avr 2012 - 11:31

Dans l'émission "C dans l'air" de la semaine passée, l'ex capitaine de bateau invité à y participer , avait été interrogé sur le sujet. Comment aurait-il agit s'il avait été l'officier de quart du Titanic ?
Il a expliqué qu'il aurait évidemment fallut prendre l'iceberg de plein fouet mais il a de suite avoué qu'il aurait agit comme Murdoch: tenter de l'éviter. Comme tu l'as dit Flavien, c'est un réflexe humain que de vouloir se dévier de l'obstacle en travers de la route et pas se jeter dessus.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
geo alambic



Age : 32
Messages : 40
Inscrit le : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Dim 15 Avr 2012 - 14:42

Bien entendu qu'il n'est pas évident de décider à garder le cap sur un obstacle en se disant que c'est la bonne décision. Ca ne s'est pas joué à grand chose, mais on en revient à cette perception de l'iceberg (évaluation de la distance) et la connaissance des réactions du navire.
Pour ma part je ne sais pas si le Titanic aurait pu rester échoué sur l'iceberg, tout dépend aussi de la forme de celui-ci, est-ce qu'il avait un récif sur lequel le navire aurait raclé, allez savoir.
Quant à a collision, oué ça aurait été bien violent, et peut-être salutaire.
Revenir en haut Aller en bas
Manu



Messages : 48
Inscrit le : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Dim 15 Avr 2012 - 21:12

J'entends cette théorie souvent mais bon plus facile à dire qu'à faire en effet. Quand tu vois l'iceberg t'as qu'une envie: l'éviter... le prend de plein fouet aurait été violent et on ne sait pas ce qu'il aurait pu arriver par la suite...
Revenir en haut Aller en bas
TVR



Messages : 4
Inscrit le : 19/04/2012
Localisation : En rade de Cherbourg

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 1:44

Je me permet d'arriver dans ce fil pour ma première participation au forum.

Au départ du fil, il est évoqué avec raison l'abordage de front du King Edward, en mai 1914 (commandant Wotton). Wotton lui-même a déclaré ensuite qu'il s'apprêtait à donner l'ordre d'évitement quand l'accident du Titanic lui est venu à l'esprit. Il a alors donné les ordres : "Barre à zéro, machine stop, machines arrière toute" et ce faisant a percuté l'iceberg de front.

L'étrave du King Edward a été détruite, le navire est resté à flot et ses 800 passagers sont revenus sains et saufs au Canada.

Cependant, il est à préciser (et toute mes excuses pas avance si celà a déjà été dit dans l'ensemble du fil) que le navire, en pleine brume, avançait à 11 noeuds (21,5 pour le Titanic) ce qui a forcément relativement limité l'effet du choc.

Sur le titanic, l'hélice centrale était auxiliaire, dans la mesure ou elle était mise en branle par alternateur à partir des turbines des deux hélices latérales.

L'effet de cavitation de l'hélice centrale accélérait par cavitation l'effet de giration du navire, en jouant sur le safran de gouvernail.

J'avoue penser que si le navire était allé plus vite, il aurait éviter le frottement sur l'iceberg.
Revenir en haut Aller en bas
Caracal



Masculin
Messages : 9
Inscrit le : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 10:26

Si il avait heurté l’iceberg de plein fouet, ce forum n'existerai peut-être pas :p

Sinon, plus sérieusement, je pense qu'un choc frontal aurai provoqué une violente onde de choc de la proue vers la poupe, puis qui aurai rebondi à la poupe et aurai fait ainsi plusieurs aller-retours jusqu’à son amortissement.
On on sait maintenant que les panneaux de coque et que beaucoup de rivets était plus fragile que prévu de par la qualité du métal, fragilité amplifiée par le froid.
Donc l'onde de choc aurai sans doute fait sauter un certain nombre de rivets tout au long de la coque et le résultat aurai été le même que ce qu'on connait, voir peut-être pire car le bateau aurai alors pris l'eau littéralement de toutes part.
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem



Masculin
Age : 70
Messages : 4985
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 16:05

Andrews_Thomas a écrit:
Dans l'émission "C dans l'air" de la semaine passée, l'ex capitaine de bateau invité à y participer , avait été interrogé sur le sujet.
Il n'était pas ex capitaine de bateau, mais vice amiral d'escadre (4 étoiles).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 18:40

Papy 75 a écrit:
Andrews_Thomas a écrit:
Dans l'émission "C dans l'air" de la semaine passée, l'ex capitaine de bateau invité à y participer , avait été interrogé sur le sujet.
Il n'était pas ex capitaine de bateau, mais vice amiral d'escadre (4 étoiles).

Ouhla, là j'ai honte de moi.
Un grand mea culpa de ma part. yeux

A.T
Revenir en haut Aller en bas
flavien



Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 19:44

Caracal a écrit:
Si il avait heurté l’iceberg de plein fouet, ce forum n'existerai peut-être pas :p

Sinon, plus sérieusement, je pense qu'un choc frontal aurai provoqué une violente onde de choc de la proue vers la poupe, puis qui aurai rebondi à la poupe et aurai fait ainsi plusieurs aller-retours jusqu’à son amortissement.
On on sait maintenant que les panneaux de coque et que beaucoup de rivets était plus fragile que prévu de par la qualité du métal, fragilité amplifiée par le froid.
Donc l'onde de choc aurai sans doute fait sauter un certain nombre de rivets tout au long de la coque et le résultat aurai été le même que ce qu'on connait, voir peut-être pire car le bateau aurai alors pris l'eau littéralement de toutes part.

Ça rien n'est moins sur, si la décision de percuter de plein fouet l'Iceberg avait été prise, on peut raisonnablement penser que Murdoch aurait quand même fait battre les machines en arrière pour freiner le navire et limiter l'impact autant se faire que peut. De sorte que le navire n'aurait pas rebondi plusieurs fois comme tu le dis et quand bien même chaque rebond seraient moins fort que le précédent, de sorte que les dégâts du au choc frontal auraient à coup sur étaient beaucoup plus impressionnant visuellement parlant, mais le nombre de compartiments inondés auraient été certainement moindres permettant probablement de maintenir le navire à flot.

Côté équipage on aurait probablement compté quelques morts et quelques blessés, mais pas des les proportion de la tragédie
Revenir en haut Aller en bas
Caracal



Masculin
Messages : 9
Inscrit le : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 19:49

flavien a écrit:
Caracal a écrit:
Si il avait heurté l’iceberg de plein fouet, ce forum n'existerai peut-être pas :p

Sinon, plus sérieusement, je pense qu'un choc frontal aurai provoqué une violente onde de choc de la proue vers la poupe, puis qui aurai rebondi à la poupe et aurai fait ainsi plusieurs aller-retours jusqu’à son amortissement.
On on sait maintenant que les panneaux de coque et que beaucoup de rivets était plus fragile que prévu de par la qualité du métal, fragilité amplifiée par le froid.
Donc l'onde de choc aurai sans doute fait sauter un certain nombre de rivets tout au long de la coque et le résultat aurai été le même que ce qu'on connait, voir peut-être pire car le bateau aurai alors pris l'eau littéralement de toutes part.

Ça rien n'est moins sur, si la décision de percuter de plein fouet l'Iceberg avait été prise, on peut raisonnablement penser que Murdoch aurait quand même fait battre les machines en arrière pour freiner le navire et limiter l'impact autant se faire que peut. De sorte que le navire n'aurait pas rebondi plusieurs fois comme tu le dis et quand bien même chaque rebond seraient moins fort que le précédent, de sorte que les dégâts du au choc frontal auraient à coup sur étaient beaucoup plus impressionnant visuellement parlant, mais le nombre de compartiments inondés auraient été certainement moindres permettant probablement de maintenir le navire à flot.

Côté équipage on aurait probablement compté quelques morts et quelques blessés, mais pas des les proportion de la tragédie

Non c'est pas exactement ce que je voulais dire. Quand un choc se produit dans une structure, une onde de choc la parcoure et peut provoquer des dégâts très loin du point de choc initial. Ma question est : est ce que cette onde de choc aurai pui provoquer des dégâts fatals (pertes de rivets, fissures...) tout le long de la coque
Revenir en haut Aller en bas
flavien



Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 19:58

Le seul moyen d'en être absolument sur serait un test grandeur nature impossible à reproduire, mais si on regarde l'exemple du Royal Edward, construit un peu avant le Titanic, donc selon le même savoir faire industriel et percutant, qui a survécu à un choc frontal avec un Iceberg en 1914, on peut suggérer que le Titanic aurait lui aussi survécu.

Maintenant on ne peut que rester dans le domaine des suppositions
Revenir en haut Aller en bas
Caracal



Masculin
Messages : 9
Inscrit le : 18/04/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 20:06

flavien a écrit:
Le seul moyen d'en être absolument sur serait un test grandeur nature impossible à reproduire, mais si on regarde l'exemple du Royal Edward, construit un peu avant le Titanic, donc selon le même savoir faire industriel et percutant, qui a survécu à un choc frontal avec un Iceberg en 1914, on peut suggérer que le Titanic aurait lui aussi survécu.

Maintenant on ne peut que rester dans le domaine des suppositions

Un test grandeur nature me parait excessif pour répondre à cette question. La propagation de l'onde de choc peut être facilement simulé sur un outil de CAO marine, et ensuite, en fonction des forces exercées, on peut calculer les efforts qu'aurai eu a encaisser la coque.
Revenir en haut Aller en bas
flavien



Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Jeu 19 Avr 2012 - 20:11

Caracal a écrit:
Un test grandeur nature me parait excessif pour répondre à cette question. La propagation de l'onde de choc peut être facilement simulé sur un outil de CAO marine, et ensuite, en fonction des forces exercées, on peut calculer les efforts qu'aurai eu a encaisser la coque.

Reste à le proposer aux chercheurs passionnés par le naufrage du Titanic. Mais personnellement je serai surpris que l'onde de choc de l'impact soit suffisamment forte pour procurer des dommages fatals au navire.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Mar 24 Avr 2012 - 15:19

Je pense aussi, Flavien. Par contre, il me semble certain qu'en prenant la décision de foncer dedans, Murdoch se serait résigné à tuer certaines personnes à l'avant. Dure décision.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
flavien



Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Mer 25 Avr 2012 - 12:23

LittleTony87 a écrit:
Je pense aussi, Flavien. Par contre, il me semble certain qu'en prenant la décision de foncer dedans, Murdoch se serait résigné à tuer certaines personnes à l'avant. Dure décision.

Assurément la décision n'était pas facile à prendre. Personnellemt je pense que j'aurai essayé de contourner l'obstacle, ne serait-ce parce que c'est plus naturel que de foncer droit dessus.

Par contre je me pose une question. Sait-on quelle était aproximativement la distance séparant le Titanic de l'Iceberg quand ce dernier a été repéré?
Revenir en haut Aller en bas
geo alambic



Age : 32
Messages : 40
Inscrit le : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Le percuter de plein fouet ?   Mer 25 Avr 2012 - 20:37

Il me semble que la distance communément admise est 500 mètres ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Le percuter de plein fouet ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le percuter de plein fouet ?
» WIFI, GSM ... que pensez vous de ces ondes qu'on prend chaque jour de plein fouet dans la tête?
» De plein fouet
» [Collection] Plein Vent (Robert Laffont)
» [SIGNATURE] Nombre de caractères maximum - aide (de plein de monde)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: La nuit du 14 au 15 avril 1912-
Sauter vers: